Carven

Année de création : 1945
Famille de produits : Corps & Bain, Parfum

"Carven" tire son nom de la contraction de "Carmen de Tommaso" (le prénom de la fondatrice) et de "Boyriven" (le nom de famille de sa tante. C'est en 1945 qu'est créée la maison de couture Carven, maison qui s'installe près du rond-point des Champs-Élysées. Il faut dire que le contexte historique a beaucoup joué dans la création de la maison de couture française. Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, Paris a tout fait pour garder son titre international de capitale de la mode ; parallèlement les maisons de couture ont essayé d'aider à faire perdurer ce titre.

C'est donc cette même année, en 1945, que Carven dévoile sa toute première collection de haute couture. Une collection qui comprend notamment une magnifique robe en coton. Remportant un succès immédiat, la robe est surnommée "Ma Griffe" est devient emblématique. De couleurs vert et blanc, il s'agit d'une robe d'été, à fines rayures verticales. Peu de temps après, Carven décide de se lancer dans la parfumerie, grâce à Jean Prodhon, Maurice Pinot et Georges Baud, qui en sont les trois fondateurs. Rapidement, ils décident de rendre hommage à la fameuse robe avec un parfum du même nom : "Ma Griffe". L'emballage reprend d'ailleurs le code couleur de la robe, le vert et le blanc. Quelques années plus tard, ce sera le premier parfum à être commercialisé dans les avions. Deux ans plus tard, Carven lancera son deuxième parfum, intitulé "Robe d’un Soir".

Au cours des années 1950, la mode ressent de plus en plus le besoin du prêt-à-porter, par souci de rentabilité. C'est ainsi que le prêt-à-porter vient s'imposer dans les maisons de haute couture françaises. Christian Dior, Pierre Cardin ou encore Yves Saint-Laurent (avec "Rive Gauche") vont par la suite devoir crééer des collections de prêt-à-porter, en parallèle avec la haute couture. Carven, marque très avant-gardiste, lance plusieurs nouvelles lignes : une première de maillots de bain, une autre de prêt-à-porter pour enfants, intitulée "Carven Junior", ainsi qu'une troisième ligne de mailles, appelée "Kisslène et Kinglène".

Avant-gardiste mais également moderne. Carven lance une opération assez curieuse sur la capitale, en 1954. La maison lance littéralement des centaines d'échantillons du parfum "Ma Griffe", pendus à des parachutes vert et blanc miniatures. En 1957 est lancé le premier parfum masculin de le maison, intitulé "Vétiver". En 2009, il sera réédité sous le nom de "Le Vétiver". Dans les années 60, Carven, réalise les uniformes de nombreuses compagnies aériennes. Autour des années 70, la maison lance sa première ligne de bijoux et se met à produire des cravates, des foulards ainsi que du prêt-à-porter masculin. En tout, Carven a imaginé près d'une vingtaine de fragrances, aussi bien féminines que masculines. 

Carven se démarque des autres maisons grâce à sa simplicité et sa fraîcheur. Sa signature : les rayures ou le vichy, qui apportent une touche de fraîcheur dans ces années d'après-guerre. Guillaume Henry, directeur artistique pendant les années 2010, avait déclaré : « Carven, c'est fondamentalement frais. A ses débuts, en 1945, Madame Carven dessinait des silhouettes espiègles, des petites robes pimpantes exultant la joie de vivre de l'après-guerre. »

 

 

Beauty Lover ?

x

Abonnez-vous à notre newsletter pour être informée de nos concours exclusifs, de nos tests produits et des évènements de la communauté !
Désabonnement en 1 clic !